19th Ave New York, NY 95822, USA

Que faire quand une amie reste dans une relation abusive?

Que faire quand une amie reste dans une relation abusive?

Lili Boisvert

J’ai recu un message au sujet une masculinite toxique ainsi que la violence a l’egard des dames, cette semaine, dans mes DM. L’ayant trouve pertinent et important, j’ai choisi d’y satisfaire ici avec l’accord de le auteur. Notre voila.

Bonjour Madame Boisvert,

Je suis etudiant a l’universite et il y a une question que j’aimerais vous poser. On parle de nombreuses violence en couples ces temps-ci. On le sait que ca part majoritairement de l’homme. Comme vous le dites, evidemment, il y a une forme de masculinite toxique dans notre agence. Et, personnellement, j’essaie jour apres jour d’etre plus pres sexsearch de mes sentiments et de les exprimer.

Ma question : j’ai une amie qui est presentement dans une situation potentielle de violence physique. Elle vit beaucoup de violence psychologique et j’essaie d’etre present pour elle. Cependant, cela fera 3 gars de suite qu’elle voit et c’est tel ca a chaque fois. La fille est brillante et J’me demande: pourquoi celle-ci continue constamment de se retrouver dans cette categorie de situation? Est-ce qu’elle adore ca? Est-ce qu’elle est aveuglee? Honnetement, je crois que c’est votre nouveau syndrome. Je crois que quelques meufs voient des hommes toxiques, mais qu’elles se disent: «Moi, je suis une soeur forte, une femme qui possi?de du succes, je vais etre capable de le sortir de son monde difficile». Est-ce que vous pensez que c’est un probleme que des meufs puissent s’imaginer ca? Honnetement, les trois gars l’ont juste amenee avec eux dans leur «marde».

Pensez-vous qu’on pourrait mieux eduquer les femmes a reconnaitre ce genre d’individus toxiques afin qu’elles evitent de se retrouver au sein d’ ce genre de situation? Je sais que notre amie n’est jamais la seule. J’aimerais que vous me disiez votre que vous pensez de i§a? Desole du roman ?? a bientot !

D’abord, Jerome, decortiquons quelque peu la question, comme celle-ci est complexe…

1. Pourquoi ce amie se retrouve-t-elle dans ce type de relation?

A priori, la reponse est assez simple: parce qu’elle reste tombee concernant le mauvais garcon. C’est le fruit d’un hasard.

Cela est en mesure de sembler incroyable qu’elle se retrouve trois fois consecutives dans une relation violente mais, comme me l’explique la psychologue specialisee dans la violence conjugale Joane Turgeon, les probabilites qu’une cousine soit victime de violence conjugale sont de 1/10. Et il n’y a pas de facteur qui accroit les dangers de se retrouver au sein d’ cette dynamique.

Par le passe, des etudes avaient note des caracteristiques qui semblaient predisposer quelques femmes a etre victimes d’hommes abusifs, tel claque d’avoir une mauvaise estime personnelle. Mais, avec moyen, des chercheurs se paraissent rendus compte qu’ils avaient observe des consequences d’etre victime d’abus, et non les predispositions.

«Et Lorsque l’on devoile que le risque est de 1/10, ca veut dire que chaque fois qu’on commence une nouvelle relation, on a 1 chance via 10 qu’elle soit abusive. Disons que c’est un risque pas mal plus eleve que celui de gagner a J’ai loto!» observe Mme Turgeon.

Le seul vrai facteur de risque, suivant les chercheurs, est le fait d’etre une cousine.

2. Doit-on plus eduquer les femmes a reconnaitre des hommes abusifs?

Devant Notre violence conjugale, le reflexe reste souvent de responsabiliser les femmes. Comme on le fait avec les agressions sexuelles, on «oublie» que le webmaster responsable d’une agression est l’agresseur, ainsi, on cherche des fautes du cote d’une victime. On lui demande pourquoi elle n’est nullement partie ou pourquoi elle a choisi un partenaire abusif i  l’origine.

Differentes theses expliquent votre reflexe qu’on a l’ensemble de, notamment le fait que c’est a J’ai victime, la majeure partie un moment, qu’on a acces, rappelle Mme Turgeon. Donc c’est dans elle qu’on souhaite agir.

Une nouvelle explication est la theorie de l’univers juste, celle qui fait dire que «dans le quotidien, on a ce qu’on merite». C’est 1 biais cognitif auquel on a recours Afin de se sentir en securite, se disant que la violence a laquelle on assiste ne pourrait nullement nous arriver a nous. «Moi, je pourrais detecter des le depart nos indices qu’une personne est violente et je l’eviterais», se dit-on.

On va pouvoir naturellement sensibiliser les femmes a la problematique d’la violence conjugale, comme vous le suggerez. Mais il ne faut absolument pas s’arreter aux jeunes femmes. Il faut sensibiliser n’importe qui, y compris nos hommes.

D’ailleurs, vous semblez chercher a deconstruire la masculinite toxique, vous voulez mieux la reconnaitre et etre capable d’exprimer vos emotions. C’est evidemment un bon debut.

Mais il y a aussi une certaine limite a ca. Parce que, tres souvent, en cas de relations abusives comme celle dont vous parlez, le probleme n’est jamais que l’homme toxique n’est jamais a l’ecoute de l’ensemble de ses emotions, mais plutot qu’il n’est jamais trop pret a reconnaitre et a respecter celles de sa blonde. Cela reste obnubile via ses problemes, par le ego, son insecurite et son envie de controle.

Joane Turgeon note que nos conjoints abusifs vont meme se servir de leurs emotions pour forcer leur partenaire a prendre soin d’eux. Ils s’en servent aussi Afin de s’assurer que l’accent, dans la relation, soit enfile via leurs besoins a eux, aux depens de ceux de leur amoureuse.

3. Votre amie est-elle aveugle? Est-ce qu’elle aime ca?

Ce paraissent des questions normales que vous vous posez, surtout si vous observez que votre amie s’est retrouvee a plus d’une reprise dans votre dynamique.

Mais non, les femmes ne cherchent gui?re a etre victimes d’hommes abusifs. Celles qui se retrouvent au sein d’ cette situation, i  l’origine, croyaient rencontrer un homme gentil.

D’ailleurs, note Mme Turgeon, les hommes abusifs savent qu’ils ne vont pas pouvoir gui?re, des le premier rendez-vous, se montrer violents envers une copine, que ca passerait mal. Ils attendent de l’avoir seduite et prochainement, ils utilisent Notre violence psychologique, une strategie qu’ils amenent de maniere graduelle.

Rendre l’actrice affectivement dependante sans dire, c’est ca se deplai§ant: faire du negging, diminuer son estime.

Joane Turgeon, psychologue specialisee en violence conjugale

Mes hommes abusifs alternent aussi leur mechancete avec des «lunes de miel», soit des periodes ou ils redeviennent ado-ra-bles. C’est cela prend la victime au piege. Elle perd ses reperes. Et comme l’homme se montrait sous 1 excellent jour au debut de un relation, elle n’a que dalle vu venir. Donc, oui, on pourrait dire qu’elle est aveugle, parce qu’il l’a aveuglee.

Leave a comment